Métier du commissaire-priseur : le rôle

Dans ce petit passage, nous allons mettre le point sur le métier du commissaire-priseur. Un métier passionnant et admirable. Nous essayerons de donner quelques information nécessaire tel que:

  • Rôle du commissaire-priseur,
  • Le travail,
  • L’éducation,
  • Lieu de travail,
  • Les compétences
  • etc.

Que fait un commissaire-priseur?

On voit souvent un commissaire-priseur présenter les objets aux enchères. Ils décrivent l’objet ou le produit faisant l’objet d’une offre et annoncent chaque offre. Le commissaire-priseur gère l’intégralité du processus d’enchères et déclare le meilleur enchérisseur lorsque l’offre la plus élevée n’est pas surenchérie. Mais en plus de présenter des objets, un commissaire-priseur examine également les objets pour en savoir plus d’informations sur celui-ci avant de présenter l’objet aux enchères tel que :

  • L’origine de l’objet,
  • Son état,
  • la qualité de l’objet (contrefaçon ou non),
  • leur âge,
  • etc.

De plus de ces tâches, certains commissaires-priseurs prennent en charge le processus de paiement.

Activités de travail typiques d’un commissaire-priseur?

Un commissaire-priseur doit présenter soigneusement l’objet d’art à vendre afin qu’il puisse atteindre le prix le plus élevé possible. A cause de cette exigence, ils doivent rencontrer le vendeur et examiner l’objet. Les enchères d’œuvres d’art populaires n’ont généralement pas besoin d’être introduites, mais les petites enchères nécessitent de longues introductions afin d’attirer plus de gens vers les enchères. Les commissaires-priseurs participeraient également au processus postérieur à l’offre, dans lequel ils présenteraient l’objet au soumissionnaire retenu lors de la réception de l’offre. Un commissaire-priseur peut également assumer d’autres rôles avant, pendant et après la vente aux enchères, tels que cataloguer, gérer les conditions de paiement. Un bon commissaire-priseur doit être capable de gérer le protocole de la vente aux enchères de A à Z sans aucuns soucis.

Exigences de formation et d’éducation?

Il n’y a pas d’exigence absolue en matière d’éducation pour les commissaires-priseurs, mais ils devraient avoir d’excellentes compétences en matière de parole en public. Il existe également des personnes ayant une formation et un diplôme en art et qui utilisent ces connaissances pour présenter correctement des objets aux enchères. Différents types d’enchères nécessiteront également un diplôme ou une expérience différents dans ledit secteur. La formation pour ce type de travail est généralement basée sur l’expérience. Ceux qui ont travaillé avec différentes maisons de vente aux enchères peuvent travailler comme commissaires-priseurs à mesure qu’ils se familiarisent de plus en plus avec le travail. Il existe également des écoles de vente aux enchères où une formation complète dure quelques semaines. Une licence de commissaire-priseur pourrait être requise dans certains pays.

Où puis-je travailler comme commissaire-priseur?

Les commissaires-priseurs travaillent pour différentes entreprises qui souhaitaient vendre des matériaux avec un profit maximal. Ils travaillent également avec différentes maisons de vente aux enchères où ils s’établissent comme un commissaire-priseur réputé. Il existe aussi des commissaires-priseurs qui ont ouvert leurs propres maisons de ventes aux enchères comme le cas de commissaire-priseur français Marc-Arthur Kohn.

Puis-je travailler pour moi dans ce travail?

Les commissaires-priseurs peuvent travailler en tant qu’indépendants, en particulier ceux qui ont acquis une réputation dans un domaine spécifique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *