Visiter Nara, une des villes incontournables du Japon

Si vous vous intéressez à l’art, l’architecture, les temples et les monuments historiques, ou encore la religion bouddhiste, il est recommandé de venir au Japon. Bien évidemment, ce ne sont pas ses seuls attraits. Il y a aussi la technologie avancée, la culture et la gastronomie. En tout cas, c’est un pays qui n’a rien à envier au reste du monde.

Lors de votre venue au pays du Soleil-Levant, prenez le temps de visiter Nara, une petite ville située à proximité d’Osaka et de Kyoto. Cette destination de l’archipel japonais invite à la contemplation. Dans cet article, vous aurez un aperçu de quelques incontournables pour profiter au mieux de votre séjour à Nara.

Le parc de Nara

Situé au pied du mont Wakakusa-yama, découvrez l’immense parc public de Nara avec Japon Marco Vasco durant votre séjour. Profitez de la beauté pittoresque du lieu avec ses magnifiques temples et ses monuments historiques. Il a une superficie officielle de 502 hectares. Mais avec ses principaux lieux d’attraction concentrés autour de la gare Kintetsu-Nara, ce vaste espace urbain fait jusqu’à 660 ha.

Visitez par exemple le temple Tōdai-ji et sa célèbre statue géante de Bouddha, ou encore le temple Kōfuku-ji avec ses multiples pavillons et sa pagode à 5 étages. Vous apprécierez aussi l’observation des tortues et des carpes dans l’étang Sarusawa Pond près du temple Kōfuku-ji. Ne manquez pas également les magnifiques statues bouddhiques du Shōsō-in, mais aussi la forêt et les lanternes de pierre au sanctuaire Kasuga-taisha.

À part cela, il y a des cerfs sika en liberté qui se promènent tout à fait normalement dans les environs. Si vous le voulez, vous pourrez les approcher pour les caresser ou prendre quelques photos avec eux. Attention quand même, car ces animaux sont très joueurs. Des panneaux sont d’ailleurs là pour vous prévenir.

Le quartier de Naramachi

Naramachi est un quartier pittoresque de Nara aux allures traditionnelles de l’époque d’Edo (1603 – 1868). Il est réputé pour ses vieilles maisons japonaises en bois appelées « machiya ». Vous aurez l’occasion de tomber sur ces maisons en marchant le long des ruelles étroites du quartier.

Auparavant, elles servaient de lieu de travail, mais également de lieu de résidence. Aujourd’hui, elles abritent des boutiques traditionnelles ou de souvenirs, des restaurants et des cafés, qui ouvrent leurs portes au public. Certaines abritent même des musées, dont le Naramachi Mechanical Toy Museum ou le Naramachi Museum.

Au centre du quartier de Naramachi, vous trouverez le temple Gangō-ji. Il est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. N’hésitez pas à vous y arrêter, car c’est l’un des premiers temples bouddhistes du Japon. Vous apprécierez de voir l’entrée, l’ancienne structure en bois, ainsi que les statues de Kannon et de Bouddha. Un autre arrêt intéressant est le Nara Craft Museum (Nara Kogeikan). C’est un petit musée qui présente l’art et l’artisanat de Nara. On y trouve entre autres de belles brosses d’écriture, des pinceaux, des encres et des masques Kogakumen (de danse et de théâtre) qui sont très célèbres à travers le Japon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *