Prélude à une randonnée sur le mont Toubkal au Maroc

Le Toubkal est le sommet le plus haut du Maroc et même de l’Afrique du nord. Aller à l’ascension de ce monument naturel est un dépassement de ses limites sur le plan physique, mais aussi un accomplissement de soi. Cette aventure donne l’occasion à ceux qui la tentent de découvrir les merveilleux paysages de l’Atlas côté marocain. Beaucoup de personnes se demandent si c’est une aventure qui leur est accessible, comment ils peuvent s’y prendre pour la vivre, etc. Dans cet article nous parlerons des premières étapes de cette randonnée au Maroc, du parcours à faire avant même d’arriver à la montagne.

Imlil, première étape de l’aventure vers le mont Toubkal

Avec sa latitude de 4116 mètres, le mont Toubkal reste l’un des plus hauts et des plus accessibles sommets au monde. Faire une randonnée au Maroc pour escalader le Toubkal avec Aventure Berbere est une superbe aventure qui se fait en 2 ou 3 jours environ, selon votre niveau d’expérience. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce n’est pas une ascension technique et qui ne nécessite donc pas une grande expérience en escalade. Toutefois comme pour tout voyage à l’étranger, et encore plus pour une randonnée, il faut un minimum d’organisation, beaucoup de motivation et de la préparation physique. L’ascension du Toubkal peut avoir l’air facile mais elle comporte tout de même des risques, on y compte même des accidents mortels. Ces accidents sont généralement causés par un manque de préparation ou par des événements naturels imprévus. Avant de s’aventurer vers le Toubkal, il faut déterminer la période idéale, prévoir l’équipement adéquat et définir un plan d’organisation clair. N’oubliez pas que c’est un haut sommet et vous devez lui faire face avec humilité et respect.

Pour effectuer des randonnées au Maroc, dans la chaîne de l’Atlas en particulier, il faut souvent prendre le départ à Marrakech. En réalité Marrakech permet d’accéder facilement au village d’Imlil qui est le vrai point de départ de cette aventure. Partir de la ville de Marrakech à Imlil peut se faire par plusieurs moyens, mais toujours par la route. Si vous optez pour un taxi, comptez environ 64 kilomètres de route entre les deux destinations. L’un des moyens les plus utilisés est de prendre le grand taxi en commun, qui part de Marrakech. Vous pourrez trouver ces grands taxis à Bab Agnaou ou à Sidi Mimoun. Il faut tout de même attendre que le taxi soit plein avant qu’il prenne le départ. Comptez entre 35 et 40 Dirhams par personne. Si vous ne trouvez pas un taxi qui va directement jusqu’à Imlil, vous pourrez en prendre un jusqu’à Asni et sur place un autre jusqu’à Imlil. Vous pouvez aussi louer un véhicule et conduire jusqu’à Imlil cela vous permettra d’aller à votre rythme et de profiter du paysage. Attention tout de même à la route qui est assez difficile.

Il est important de se faire accompagner par un guide qui saura vous montrer ce qu’il faut faire et ce qu’il ne faut pas faire dans cette région afin que votre parcours se déroule sans encombre.  Pour vous habituer à l’altitude, passez du temps à Cusco, cela vous évitera d’être victime du mal de l’altitude quand vous serez sur la piste qui précisons-le va au-delà de 4 000 mètres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *