Quel porteur choisir pour mon bébé ?

Le  porteur enfant est un jouet sous forme de porte bébé qui rencontre un franc succès. Hormis le côté amusant, ce mini véhicule contribue à développer la motricité de l’enfant. Une fois qu’il s’assit dessus, il se tient bien en équilibre et prend confiance. Le porteur enfant s’avère très pratique même pour un bébé qui ne sait pas encore marcher. Ainsi, il pourra se déplacer par lui-même. Toutefois, le porteur bébé doit être choisi en fonction de l’âge du petit afin d’éviter les accidents.

Le bon porteur enfant en 2017 : comment choisir?

Le porteur bébé convient généralement pour les enfants dès 6 mois. Pour le côté pratique et par soucis de sécurité, préférez les modèles évolutifs. Ils s’adaptent au développement de bébé. D’ailleurs, ce véhicule est pourvu des arceaux et des harnais qui sont à retirer lorsque le bébé grandit. A noter que les porteurs de type moto sont surtout dédiés aux plus grands. Ces derniers peuvent s’y tenir en équilibre, ce qui n’est pas le cas des tout-petits. Par ailleurs, privilégiez les voiturettes qui intègrent divers accessoires qui éveillent l’intérêt comme le klaxon, la clé de contact le coffre ou encore les animations musicales. Sinon, le choix est très large entre les différentes formes de porteurs moto, porteur bois, porteur Cars, porteurs en plastique… Ce jouet se décline également en bois, en plastique et même en métal pour les porteurs les plus chers.

Porteur, Trotteur, Draisienne : normes de sécurité

Pour prévenir les accidents domestiques, le porteur bébé (Baghera, Smoby, Puky, Minnie, Cars…) doit être conforme aux labels EN71 et CE. En d’autres termes, le fabricant de porteur bois ou métal doit respecter les exigences en matière de sécurité, d’hygiène ou de protection de l’environnement. Quant à la norme NF EN 71-3, elle atteste que le jouet ne contient pas de produits chimiques qui peuvent nuire à l’enfant. C’est le cas notamment du mercure, du cobalt, de l’arsenic, du zinc ainsi que du chrome. L’antimoine et l’aluminium sont également des substances dangereuses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *