L’émergence du design d’expérience?

Le design d’expérience est une pratique qui rentre dans le cadre d’une approche globale de l’expérience vécue des utilisateurs et lors de leurs usages d’un site web, d’un logiciel ou bien encore d’une application mobile interactive. Qu’importent finalement les types de support, ce qui compte, en priorité, c’est bien la connaissance des utilisateurs et de leurs modes de comportement, afin de leur offrir une interface répondant parfaitement à leurs exigences et besoins d’utilisation. Adopter une démarche UX, centrée sur les utilisateurs devient dans tout projet de conception de design de service, plus que stratégique. C’est capital pour les entreprises qui souhaitent proposer à leurs clients des services différentiés.

Pour la plupart d’entre elles souhaitant s’inscrire dans l’innovation et par la créativité asseoir leur position sur les marchés de demain, le design d’expérience devient un enjeu majeur (lire à ce sujet : UX Design et design thinking pour une innovation viable).

C’est pourquoi, il est primordial pour elles de consacrer du temps pour analyser suffisamment et rigoureusement les usages de leurs utilisateurs, de bien comprendre leur raisonnement ainsi que la manière dont ils utilisent les objets connectés mis à leur service. Pour y parvenir, ils existent de nombreuses méthodes, techniques et processus spécifiques au domaine du design de service, touchant aussi bien l’ergonomie des interfaces qu’au design d’interface.

Autrement dit, le design d’expérience touche à l’émotionnel des utilisateurs et met donc pour cela, l’accent sur la qualité de l’expérience et des émotions ressenties. En tant que méta-discipline, cette approche scientifique et pragmatique du vécu de l’expérience s’inspire d’autres disciplines comprenant :

  • La psychologie cognitive
  • La psychologie perceptuelle
  • L’architecture
  • La conception environnementale
  • Le marketing et la gestion de marque
  • Le design d’interaction

Et bien d’autres encore…

Quand parle-t-on véritablement de design d’expérience ? Au regard de ses multiples approches possibles, le design d’expérience reste une notion difficile à cerner. C’est aussi la raison pour laquelle ses nombreux champs d’application témoignent de la nécessité de la réfléchir, la repenser, la concevoir et la faire évoluer vis-à-vis des contraintes et des changements qu’imposent les usages des utilisateurs, eux aussi changeants et évolutifs.

Arrêtons-nous quand même sur un point majeur à atteindre qui permettra de qualifier le design d’expérience dans sa globalité : le design a pour unique objectif, celui de provoquer l’expérience, la meilleure pour les utilisateurs.

Au cours de cette vidéo, Don Norman, professeur émérite en sciences cognitives de l’université de Californie et à qui l’on doit la notion de design d’expérience, expose les trois façons qu’a le design de nous rendre heureux.

<div style= »max-width:854px »><div style= »position:relative;height:0;padding-bottom:56.25% »><iframe src= »https://embed.ted.com/talks/lang/fr/don_norman_on_design_and_emotion » width= »854″ height= »480″ style= »position:absolute;left:0;top:0;width:100%;height:100% » frameborder= »0″ scrolling= »no » allowfullscreen></iframe></div></div>

Le design d’expérience, la clé de la réussite

Les entreprises doivent forcément faire face à la concurrence et se trouvent par conséquent dans la nécessité de proposer sur le marché des offres différentiées. Si elles veulent rencontrer le succès dans tout ce qu’elles entreprennent, elles doivent proposer à leurs utilisateurs des expériences qui répondent à leurs attentes, voire même les dépassent. Le design d’expérience devient ici un facteur de différenciation à ne surtout pas négliger.

Livre : le Design d’expérience, scénariser pour innover. De Géraldine Hatchuel. Aux éditions FYP.

Le design d’expérience apporte une réponse aux nouveaux besoins, tels que la demande de relations authentiques, de développements responsables et durables, de possibilités de partage, d’accomplissement de soi.

Géraldine Hatchuel, fondatrice de Choregraphy, enseigne et pratique les disciplines à la croisée du design et du management. Experte en design thinking, et pionnière en design d’expérience, elle a créé pour l’ENSCI le premier cours en France sur le design d’expérience. Diplômée de l’ESCP Europe et Strate École de design, elle intervient aussi à l’École polytechnique, AgroPariTech et à l’ESCP Europe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *