Comment traiter une vidéo lorsqu’on n’est pas un pro ?

Lorsqu’on n’est pas un grand vidéaste, il faut savoir être un bon monteur vidéo pour faire en sorte de « produire » des vidéos amateurs de bonne qualité. Seulement voilà, ce n’est pas toujours évident car il faut s’aider des bons outils pour couper, monter, ajouter différents effets et donner un meilleur rendu à sa vidéo. Dans cet article, nous avons listé tout ce qu’il y a à savoir pour bien choisir et utiliser un logiciel de traitement vidéo.

Le choix du logiciel de montage

Le logiciel de montage est l’outil principal qui vous permettra de traiter une vidéo de la meilleure des manières. WindowsMovie Maker est le logiciel intégré par défaut, mais ses fonctionnalités et les formats disponibles sont assez limités.

Un bon logiciel de montage vidéo doit avoir une interface assez intuitive et facile d’utilisation.  Il doit également proposer différents formats de sortie, et proposer différents effets et fonctionnalités assez avancées (transition, insertion titres, musique de fond, amélioration de l’image …). Le logiciel de Movavi, disponible sur www.movavi.com/fr/videoeditor rassemble toutes ces qualités.

Pour bien commencer

La maîtrise d’un logiciel vidéo passe par la familiarité avec l’interface. Heureusement, les logiciels vidéo ont une interface plutôt standard avec la présence du chutier, de la timeline et du visualiseur.
Le chutier servira à afficher les vidéos brutes, tandis que la timeline vus permettre d’afficher les séquences, les plans vidéos et leur ordre dans la vidéo. Enfin, le visualiseur vous donnera un aperçu du rendu.

Le travail de traitement vidéo est donc d’importer les vidéos et de choisir les différents plans et séquences qui vont se succéder. Il y a aussi l’ajout des effets et autres transitions à la vidéo, notamment pour raccorder les différentes séquences, mais aussi travailler et améliorer le son de la vidéo.

Une fois ce travail brut terminé, il faudra affiner le travail en retouchant les effets, en coupant et remontant d’une manière plus précise toutes les séquences. Ce n’est qu’après avoir revu et corrigé tout cela que vient l’exportation de la vidéo au format voulu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *