Comment choisir son scooter électrique ?

L’avenir de la planète, c’est une affaire de tous. Soucieux de la terre, certains choisissent de payer des véhicules qui réduisent au mieux l’émission du CO2 dans l’atmosphère due à l’utilisation des engins thermiques. Ainsi, certaines personnes pour leur déplacement, ils préfèrent acheter un véhicule écologique et économique à savoir le scooter électrique. Comment faire son choix ?

C’est quoi un scooter électrique ?

Sachez d’abord que le scooter est un engin généralement à deux roues qui dispose d’un moteur électrique alimenté par des batteries. C’est un type de véhicule qui est répandu dans de nombreux pays notamment en Europe. Il est aussi bien utile que le vélo électrique. Dans le processus d’achat, il est primordial de tenir compte de certains critères pour vous prendre un scooter électrique.

Toujours tenir compte de l’usage que vous en ferez

 Voici des questions auxquelles vous devez répondre :

  • Quel est votre trajet ? Sur quelle distance devez-vous effectuer les parcours ? Est-ce moins 20 km ? Et plus important, est-ce sur les routes départementales ou 4 voies ?
  • Comment ferais-je la recharge de mon scooter, est-ce que je dispose d’un atelier me le permettant ? Pourrais-je le faire au boulot ?
  • Quelle sera la récurrence de l’utilisation de mon scooter ? Occasionnellement, tous les jours, le jour ou la nuit, par tous les temps ?
  • Quels sont les caractéristiques que doivent avoir le scooter électrique que je veux prendre ? Niveau confort, sportivité, sécurité, et autonomie ?

Quelle est la réglementation qui gravite autour du scooter électrique ?

Avant de se permettre de payer un scooter electrique 125, il est indispensable de connaitre la réglementation. Comme par exemple, celui de moins de 50 cm3 se conduirait avec un simple permis B ou un BSR, pendant qu’un équivalent de plus de 50 cm3 demandera une formation spécialisée pour véhicule à deux roues.

Maintenant, pensons aux critères techniques du scooter électrique que vous voulez prendre…

La puissance du moteur

Comme pour tout engin, le moteur est très important. Même si cela à l’air de rien, car le scooter n’a pas de cylindre, on se réfère aux scooters thermiques pour évaluer la puissance d’un scooter électrique. Voici quelques comparaisons :

  • 4 kW = 50 cm3 (pas de permis)
  • Jusqu’à 9 kW = 130 cm3 (Permis B + 7h de formation ou permis A)
  • Plus de 9 kW = Permis A ou A2.

La taille des roues et le cadre du scooter électrique

Les scooters à petites roues épais offriront un meilleur entrain mais pas tout à fait stable à grand vent. Ceux de grandes roues comme les ASkoll Es2 et Es3 couvriront une bonne stabilité dans la mobilité. Si vous n’êtes pas un amateur du scooter, et que vous savez bien manier, peu importe la taille de la roue vous n’aurez aucun souci pour les manœuvres.

La batterie

La capacité des batteries de scooter électrique s’exprime en kWh. Il existe en général 2 grands types de batteries chez les scooters électriques.

  • Les batteries fixes : elles sont incorporées dans le moteur et requièrent une prise extérieure pour être rechargés. Elles sont inamovibles.
  •  Les batteries amovibles : comme cela l’indique elles peuvent être déplacées du scooter pour se faire recharger. Elles peuvent se faire charger aussi facilement comme un téléphone portable.

Pour le temps de recharge, il faut 4 à 8h selon le modèle. Une batterie bien entretenue se fait moyennement rechargée 600 fois avant de perdre légèrement d’autonomie. Il aussi possible, d’acheter une batterie supplémentaire que l’on transporte dans le top case pour accroitre et même doubler l’autonomie.

Nonobstant les critères de choix, avant de conclure l’achat de votre scooter électrique, prenez le temps de l’essayer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *